LA PHYSIO - PHYTOTHERAPIE

Je pratique la physio-phytothérapie dans une relation d’aide. C'est à titre de conseil que j'établis un bilan de la santé et des habitudes de vie. Les techniques utilisées reposent sur des :

 

  • conseils phytologie : compléments alimentaires ;

  • conseils nutritionnels : découvrez une alimentation saine, revitalisante, adaptée à votre terrain et votre constitution ;

  • conseils physiques ou de relaxation.

Je travaille avec "les laboratoires Fenioux", spécialiste des compléments alimentaires et produits naturels. Les "Laboratoires FENIOUX France" existent depuis 30 ans, plus de 90% de leurs produits sont fabriqués par le Laboratoire Fenioux Pharm du groupe Fenioux, à Châteauroux - France, respectant une charte qualité spécifique à base de plantes et de produits naturels. C'est le premier laboratoire de plantes et produits naturels, il utilise la technique du cryobroyage ou broyage à froid pour permettre d’éviter toutes influences thermiques (altèrent bon nombre de principes actifs volatiles ou non). Une trentaine de contrôles, allant de l’approvisionnement en matières premières jusqu'au produit fini, sont effectués. Les Laboratoires Fenioux innovent par le procédé "R.E.V.E" unique et naturel de "décontamination et débactérisation" afin d'apporter le plus haut degré de qualité. Une traçabilité du produit fini, pendant toute sa durée de vi,e est garantie graçe à un systéme d’ "échantillothèque".

 

https://www.laboratoires-fenioux.com/fr

 

LA PHYTOTHERAPIE EN GENERAL

Le terme phytothérapie vient du grec "phuton" qui signifie plantes et "therapeia" qui signifie traitement. La phytothérapie est une méthode utilisant l'action des plantes médicinales et consistant à traiter certaines pathologies à l'aide de plantes. La phytothérapie tire partie des plantes ou de certaines de leurs parties telles que les racines, les tiges ou les feuilles. La phytothérapie est une branche de la médecine qui repose essentiellement sur l'emploi thérapeutique de plantes dites « médicinales ». Consommées sous différentes formes, les plantes traitent ou soulagent différents troubles mineurs. Elles sont utilisées en complément d'une prise en charge médicale adaptée. Il est conseillé d'avoir recours à la phytothérapie sur avis médical. 

Dans la pratique traditionnelle, les propriétés et vertus thérapeutiques ont été découvertes au fil des siècles, mais n'ont pas fait l'objet d'étude clinique permettant d'établir scientifiquement leur efficacité.

La phytothérapie moderne découle de la phytothérapie traditionnelle. Elle repose sur une utilisation scientifique des plantes, inspirée par des méthodes ancestrales.
L’Organisation Mondiale de la Santé a, de son côté, répertorié plus de 22 000 plantes médicinales. Il peut s’agir de plantes, mais aussi de champignons, d’arbres…qui ont prouvé leurs effets. L’utilisation de ces plantes est donc réglementée et soumise à une autorisation de mise sur le marché au même titre que les médicaments. Le cahier des charges a été établi par les pouvoirs publics.
La phytothérapie s’adresse à tous aussi bien en prévention, que pour les maux du quotidien ou en accompagnement des traitements de maladies plus graves (en coordination avec les médecins).
Chaque plante a des propriétés spécifiques et particulières : elles possèdent des principes actifs qui lui sont propres, c'est ce qu'on appelle un Totem. Chaque principes actifs de la plante a un rôle précis.


 

PRECAUTIONS D'EMPLOIS


Utiliser des plantes ne signifie pas que cela ne représente aucun risque. Certaines pathologies contre-indiquent la prise de certaines plantes. Il est recommandé de se tourner vers un professionnel de santé en cas de doute sur les indications thérapeutiques, la forme d'administration, le dosage, la fréquence et la durée d'utilisation d'une plante médicinale.
Les principes actifs de certaines plantes peuvent inhiber, ou au contraire augmenter l'action de différents 
médicaments. Il est important de signaler à son médecin/pharmacien tout traitement médicamenteux en cours avant de débuter un traitement phytothérapeutique. Les femmes enceintes, allaitantes et jeunes enfants doivent recevoir un avis médical avant de recourir à la phytothérapie. Il en est de même pour toutes les personnes avec une maladie grave ou chronique.